ApocalypSmash : Renaissance [ASR]

Communauté multi-gaming axé principalement sur Nintendo ~~ ApocalypSmash : Renaissance [ASR] ~~ Venez affronter de nombreux joueurs.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [discussion] Infirmerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [discussion] Infirmerie   Jeu 2 Fév 2012 - 17:04

Cela faisait peut-être deux ou même trois jours que le chevalier dragon était cloué au lit. En fait il aurait put se passer davantage de jours qu'il n'aurait pas fais attention à combien de temps il s'était écoulé depuis son accident, car jusque là il était encore sous le choc et sa conscience était encore flou dû aux évènement récent, sans parler des doses de morphine qu'on lui administrait assez fréquemment. Tous ces éléments additionnés finissaient par le plonger facilement dans un état second, jusqu'à ce jour-ci où il était enfin rétabli mentalement.

Il put mieux discerner l'endroit dans lequel il se trouvait. Tout était blanc, du sol au plafond. On avait droit ici-même à la définition exacte du mot "immaculé". C'était vraiment très propre. Chaque lit était séparé par une sorte de rideau assez rigide. Ils étaient disposés en deux rangées parallèles et au centre pour séparer les deux, se tenait le couloir d'accès à chaque lit.

L'attention de Goldy se porta sur la lampe de chevet qui était à sa droite, elle était tout à fait banale, avec un abat-jour blanc lui aussi. Rien d'exceptionnel en somme. Puis il observa la paume de sa main droite et resta pensif quelque temps... Ce genre de chose qu'il aimait expérimenter quand il s'ennuyait, comme ceux qui s'apprêtent à faire des ombres chinoises sur le mur en essayant chaque fois une forme originale et surtout réussi, il allait s'y adonner mais pas de la façon ordinaire à laquelle on s'y attendrait.

Il posa sa main sur le sommet de l'abat-jour, le plus proche possible de l'ampoule mais pas au point de la toucher. Il attendit comme ça une minute, puis deux... mais toujours pas d'effet escompté. Il ferma alors les yeux et se lança dans une grande concentration. Cela dura au moins cinq longues minutes pour quelqu'un d'extérieur à l'acte, mais de son côté il ne vit en aucun cas passer le temps. Son front se mit à perler de sueur, mais sa main elle, n'avait rien de changé. Il relâcha son effort au bout des cinq minutes et examina sa main, la reposa sur le lit, puis tenta d’examiner l'ampoule tant bien que mal à cause de la luminosité qui l'aveuglait. Tant pis, il lâcha l'affaire et se remis confortable en position semi-allongée sur son lit.


* Hum... va falloir qu'on m'explique un truc là. Cette torche n'agit même pas sur moi *

Soudain un cliquetis retenti et le rideau s'ouvrit laissant apparaître une infirmière. Elle venait pour remplacer les bandages autour de son épaule gauche. Pendant qu'elle fit son affaire, Goldy ne put s'empêcher de poser une question qu'il savait pertinemment idiote.

"Je suis désolé de vous poser une question qui vous paraîtra assez stupide, mais... Avec quelle énergie cette torche produit-elle de la lumière ?"

L'infirmière regarda le jeune guerrier d'un air surpris, puis elle se souvint que tous les participants n'avait pas le même mode de vie que dans le Colisée. Elle émit alors un sourire assez réconfortant puis se mit à répondre.

- Ha je vais vous expliquer. Ceci n'est pas une torche, c'est une lampe et elle fonctionne avec de l'électricité. Regardez par ici.

Puis elle lui montra l'endroit ou était branché la prise.

- C'est ici que la lampe prend la source de son énergie. Voilà j'espère vous avoir éclairé ! Sans jeu de mot absurde bien sûr. Hihi !

- Oh, je vois... Hé bien merci pour votre réponse en tout cas.

- Il n'y a pas de quoi !

Puis finissant de remplacer les bandages.

- Si vous avez un problème, vous savez comment me joindre ou un de mes collègues n'est-ce pas ?

- Oui on m'a expliqué.

- Très bien alors bonne journée !

Puis elle se retira et ferma le rideau derrière elle.

* De "l'électricité" n'est-ce pas ?... Je me demande quel impression ça fait. Hunhun ! *

L'expression de son visage changea en un sourire mesquin. Il semblait avoir une idée derrière la tête, quelque chose qui le rendait contant, comme lorsqu'il allait découvrir quelque chose de nouveau et distrayant.
Il débrancha la prise de la lampe, l'examina un petit moment puis l'empoigna pour voir si quelque chose était exploitable, mais rien ne se produisit. Un brin déçu, il lâcha la prise qui vint se cogner contre le meuble. Il tenta la même expérience mais cette fois-ci avec la prise femelle, contre le mur. Il fit comme à son habitude lorsqu'il découvre une nouveauté, il se laissait submerger doucement par le nouvel élément pour s'y accoutumer le mieux possible. Pendant la première minute il eu de désagréables picotements, d'abord au bras puis dans tout le corps, mais ce n'était que de faible intensité. Trois minutes se succédèrent et la sensation avait disparu. Il se laissa submerger de plus en plus par cet sensation, de prime à bord toujours agressive mais qui s’atténuait à chaque fois.

Plus il franchissait de paliers, plus il avait la sensation de se sentir en forme. Il ne ressentait plus les effets endormant de la morphine. Il en arriva au point ou la lumière principale se mit à osciller. L'infirmerie était à deux doigts de se retrouver plongée dans le noir. Cependant, la limite fut atteinte lorsque de vives douleurs de crâne surgirent, l'obligeant à interrompre le contact. C'est la première fois qu'il ressentait une telle chose, il se sentait à présent en pleine forme. Il s'aperçut que ses muscles étaient échauffés comme s'il avait déjà suivi un échauffement complet.

Il prit soin de rebrancher la lampe. Cependant, celle-ci s'alluma au contact de sa main avec la prise... étrange constat pour Gohl-Drake qui s'aperçut par la même occasion que sa sensation de vitalité s'effondra petit à petit pour revenir à son état précédent. C'est comme si l'énergie qui le parcourait au préalable venait de se volatiliser au profit de la lampe.


Il brancha la lampe. Il se mit à soupirer. Il leva les yeux vers le plafond. Une phrase lui revint en mémoire.


* Hé bien... "La nature est là pour que les hommes s'en servent"... c'est bien ce que tu disais Papa, mais il arrive que l'inverse se produise... *

Puis il se lança dans une brève sieste.
Revenir en haut Aller en bas
link-auron
Membre irréductible


Masculin
Messages : 1030
Date d'inscription : 23/07/2010
Âge : 21
Localisation : Sur une chaise.

MessageSujet: Re: [discussion] Infirmerie   Jeu 23 Fév 2012 - 21:22

« La honte de ma vie »

C’est la première chose qu’avait murmuré Mégami en se réveillant, tandis qu’il enfouissait son visage dans ses mains.
Il ne parvenait pas à le croire. Lui qui avait la bénédiction des trois déesses... il avait perdu dès le premier tour.
Plus encore, il avait perdu face à un clown. Comment avait-il pu échouer face à un type pareil ?

Il se remémora peu à peu les scènes de la bataille. Les livres, les gaufres au miel, la mélasse, la légère brise, les lunettes, les explosions et le vrai duel. Non mais c’est incroyable, même ce « résumé » prouvait bien que 90% du combat avait été du vrai n’importe quoi.
Mais qui était donc celui qu’il avait eu pour adversaire ? Tous les autres participants étaient-ils aussi puissants ?
Malgré son stoïcisme, l’épéiste manqua de frissonner à cette pensée. Si tel était le cas, alors il n’avait rien à faire ici. Si tous ses adversaires l’écrasaient ainsi, il ne progresserait pas.
Bien entendu, il pouvait lui aussi s’améliorer de son côté, comme toujours. Avoir des pouvoirs, c’est bien, mais il faut savoir s’en servir après, et son dernier combat lui avait fait la leçon là-dessus. Une fois qu’il aura récupéré ses forces, il ira observer les techniques de combat des autres participants sur l’écran, bien qu’apparemment, ils avaient pu le faire eux-mêmes... le combat de Mégami avait été le seul qui ait eu lieu. Tous les autres combats s’étaient soldés par des forfaits, quelle bonne blague.
Du moins, c’est ce qu’il avait entendu de ce qu’avait dit l’infirmière à il-ne-savait-pas-qui.

Cependant, il ne put faire ce qu’il avait prévu. Il devait rester au lit sous prétexte qu’il « avait encore besoin de repos », ou la phrase clichée de toutes les infirmières, évidemment.
Il ne pouvait même pas s’éclater à détailler la pièce, parce qu’elle était d’une simplicité déconcertante. Blanc. Partout. Un blanc tellement immaculé qu’il faisait presque mal aux yeux.
Par contre, ce qu’il pouvait détailler, c’était le mec qui était sur le lit d’en face. Il avait l’ait salement amoché, pour sûr. Et pourtant, apparemment, les combats s’étaient terminés par des forfaits... son adversaire était Whiteshadow, pour avoir foutu son adversaire dans cet état en si peu de temps, il devait être très puissant également

C’est au bout de plusieurs jours que celui d’en face, celui qui se nommait Hedge, se réveilla. Il avait l’air de se demander ce qu’il foutait là, enfin comme Mégami lorsqu’il avait lui-même retrouvé ses esprits en fait.
Bizarre, il ne semblait pas avoir eu tant de dégâts physiques, pourtant... son adversaire maitrisait peut-être les attaques mentales ? Affaire à suivre.
Le Hylien continua d’observer l’autre, qui se mettait maintenant à toucher l’abat-jour de la lampe pendant quelques minutes. Hedge appela une infirmière, mais Mégami ne put entendre la conversation étant donné que les deux lits se trouvaient à une bonne dizaine de mètres de distance.
Et là, l’autre guerrier fit quelque chose dont l’épéiste ne s’attendait pas du tout.
Tout d’abord, il débrancha la lampe, puis toucha la prise de cette même source de lumière. Mégami n’avait que des notions de bases en électrique mais il savait que cela ne ferait rien. Mais ensuite, et c’est là le plus surprenant, il enfoncer ses deux doigts dans les trous de la prise femelle.
Euh, il avait un grain, lui ? Ca va pas encore bien dans la tête, apparemment. Bon, eh bien c’est reparti pour deux semaines de récupération.
...
Et non. Même pas. Pas un seul gémissement, pas une seule convulsion, rien, ses deux doigts étaient dans la prise femelle et il ne bougeait pas, semblant attendre que quelque chose se passe. Par la Triforce, y avait t-il quelqu’un de normal dans ce tournoi ? N’importe qui sait qu’avec de l’électricité, on s’électrocute, à moins de vivre dans une grotte. Et encore.
Et lui, il restait là, comme une fleur, comme s’il s’en foutait complètement. Puis il en eu marre et fit une sieste, sembla t-il.
A un moment, Mégami fut même tenté d’essayer lui-même avec sa propre lampe, mais il pensa judicieux de jouer la carte de la prudence. Après tout, Prudence est mère de sûreté, non ? Il s’agissait d’un proverbe souvent associé à Nayru.
Il avait horreur de démarrer une conversation, cela allait pratiquement à l’encontre de ses principes, mais si cela pouvait lui permettre d’obtenir des informations sur les autres participants, il n’avait pas vraiment le choix.
Une fois la sieste terminée, le Hylien commença. Puisqu’il n’aimait pas démarrer la discut’, autant le faire de façon subtile, non ?
Il se redressa, s’asseyant contre le mur, sur son lit, puis adressa d’une bonne voix –car, pour rappel, les lits étaient séparés d’environ dix mètres- à Hedge.

-Tu sais que tu as fait quelque chose d’impensable là d’où je viens ?

Voilà, ça devrait suffire pour le moment. Court, et il suffisait que Hedge soit ne serait-ce qu’un peu curieux pour lui demander de quoi il parlait.
Ainsi, peut-être en apprendrait-il plus sur lui.

[Je pense que je ferai mieux au prochain post, là j’ai eu assez de mal]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [discussion] Infirmerie   Jeu 24 Mai 2012 - 16:59

Après sa petite sieste, Goldy s'aperçut de quelque chose qui avait changé. Il se sentait bien mieux et avait moins mal qu'avant à son épaule comme s'il avait guéri à grande vitesse pendant son sommeil. La douleur était toujours présente certes, mais en essayant de bouger son bras gauche il sentit qu'il n'avait plus autant de douleur articulaire. Y aurai-t-il un rapport avec la nouvelle énergie qu'il avait emmagasiné plus tôt ? En tout cas ce serait trop gros pour y croire. C'était d'ailleurs la première fois qu'il absorbait une sorte d'énergie permanente et bien linéaire, qui plus est cela lui conférait des bénéfices qu'il n'avait jamais eu auparavant, au détriment d’un mal de tête mais qui pourrait diminuer avec l'habitude se dit-il. Après tout il ne connaissait pas les vraies propriétés de cette énergie, peut-être qu'elle était nocive pour un humain normal.

Il vit en face de lui une personne qu'il n'avait pas vu auparavant, un blessé comme lui, mais à présent que ce dernier s'était relevé un peu plus, il put distinguer son visage et le reconnaître, il avait brièvement échangé des paroles avec lui dans l'accueil. Il avait sûrement du mener son combat jusqu'au bout. Goldy se mordit les lèvres de ne pas avoir pu assister au seul match non terminé par un forfait. D'ailleurs il se demandait s'il pouvait regarder le match actuel. Il balaya la salle du regard, il ne vit aucun écran. Peut-être fallait-il en réclamer un ? Il avait un peu de mal à rester en place et l'ennuie commençait à s'installer, ça aurait au moins pu lui servir de distraction...


-Tu sais que tu as fait quelque chose d’impensable là d’où je viens ?

Cette voix fort et claire venant d'en face le fit un peu sursauter tellement c'était soudain. Parlait-il de ce qu'il avait fait juste avant sa sieste ? A vrai dire il ne voyait rien d'autre à part ça, et comme il pensa lui-même que ce qu'il avait fait était original, pour lui ça n'avait aucun doute et il répondit comme il put:

- Je ne vois pas ce que tu veux dire par impensable car après tout je ne connais pas cette source d'énergie chez moi, moi j'aurais plutôt parlé de quelque chose de peu commun. Quelque chose que les humains normalement constitué, avec des gènes tout ce qu'il y a de plus classique ne peuvent effectuer. Sache tout de même que cette expérience fut également nouvelle pour moi, d'ailleurs je n'aurais pas du me laisser observer à cet instant. C'est une erreur impardonnable pour moi. Comme tu le sais on a chacun nos petits secrets.


Encore fallait-il que son interlocuteur ne soit pas aussi curieux qu'il ne le laisse paraître, ainsi espérait-il qu'il abandonne le sujet. Goldy pensa tout de même qu'il ne pouvait pas donner mieux comme explication au risque de se dévoiler avant les combats. De toute façon il avait horreur de parler de ses dons, il n'aime pas du tout s'en vanter et même là d'où il venait, lorsque Pathy en faisait allusion il préférait changer de sujet directement. Ce qu'il allait d'ailleurs faire de suite.

- On dirait que tu t'en sors mieux que moi après ton combat, pas de grosse blessures apparentes, je regrette de na pas y avoir assisté. Je me demande d'ailleurs s'il y a un moyen de regarder les matchs actuels...


[HRP: Comme j'ai mis du temps pour répondre 8D. Bon c'est comme tu le sens, on peut faire comme si y avait un écran qui sort du plafond (vu la super technologie du colisée Noel ) ou d'autre part (c'est toi qui vois) pour regarder le match, ça nous fera du divertissement 8D]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [discussion] Infirmerie   

Revenir en haut Aller en bas
 

[discussion] Infirmerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ApocalypSmash : Renaissance [ASR] :: RP: "Le tournoi Super Smash Bros." :: L'arène :: Boutiques, discussions et duels du Colisée-